Mes projets interrogent le corps, sa présence, son absence. Je trouve particulièrement intéressant les traces que le corps génère dans l’espace. Si on touche une surface, elle reste chaude plus longtemps que le simple temps du contact. Nos empreintes de pied restent dans le sable suite à notre passage.  Ces traces sont des preuves de l’énergie du vivant, pourtant leur force vient de son absence. Je m’intéresse aussi à la question des mesures. Nous comprenons le monde à travers notre système de perception et le mesurons par rapport à notre existence. Si un de mes sens s’arrête sur un phénomène, je l’observe et le questionne, commençant par consulter sa définition. La chaleur dégagée de nos corps, les résonances de l’air, la pression atmosphérique, s’ils sont décrits et définis par la science, sont pourtant faits simples et ordinaires, ils me fascinent. Au-delà de la compréhension, ma méthode est la décomposition : décomplexifier, digérer et utiliser uniquement les éléments nécessaires. Je transpose mes ressentis dans un forme souvent sculpturale. Dans ces volumes j’utilise la plupart du temps des objets familiers. Dans mes peintures et dessins, les figures se mêlent dans des scènes surréalistes où les éléments sont perméables. Mon travail est épuré, mes pièces dépouillées et transparentes ; je considère l’espace comme partie intégrale de mes propositions. Offrir une pause sensorielle au visiteur, lui permettre de libérer son imaginaire et d’envisager la réalité autrement, mettre en lumière ces dernières petites merveilles de nos quotidiens : tel est mon désir.   Instagram : @art_qve
Place for one

Scotch, feutre, bombe sur papier (encadré)

Dimensions (cm) : 50 x 65 — Caution : 500€
Disponible au prêt
Si vous souhaitez réserver cette œuvre, vous devez créer un compte ou vous connecter si vous êtes membre de l'association.